La cuisine de Marseille embaume jusqu’à Bruxelles…

Cela fait quelques semaines que -les pupilles alléchées grâce à quelques photos publiées sur le net-, j’avais très envie de faire l’emplette du livre de cuisine de Georgiana (participante à l’émission Master Chef sur TF1) : « Ma cuisine de Marseille« , illustré par les photos de Marie (HC éditions). Ayant vécu pitchoune dans la belle ville de la Sainte-Mère, le titre était déjà évocateur de mille senteurs et sensations allant du marché au poisson du Vieux Port, aux fameuses navettes de St-Victor, en passant par les entêtantes odeurs de basilic des maraîchers et autres fumets de bouillabaisses, supions et alouettes sans tête

Quelle surprise lorsque j’ai pu dénicher le livre convoité à Bruxelles dans ma librairie de quartier ! Il s’agit d’un recueil de 29 recettes dans lequel Georgina travaille avec bonheur et inventivité les produits de la région et s’amuse à revisiter les recettes marseillaises traditionnelles. Cet élan de créativité est magnifiquement représenté par les photos de Marie qui nous font saliver au fil des pages. Autant de recettes et de mises en images parfaites qui donnent envie de rapprocher une chaise et de passer à table…

Une fois n’est pas coutume, je me suis laissée tenter par un dessert : « la soupe de melon et quenelle de brousse au miel« . J’en connais qui diraient que c’est de l’atavisme… « melon » et « brousse » sont deux mots qui résonnent chez une Provençale qui a du sang corse…

Je me suis permis d’apporter quelques légères adaptations. En cette saison à Bruxelles, il me fut impossible de me procurer de la brousse ;.( ; j’ai choisi de la remplacer par de la ricotta, plus facile à trouver dans les régions éloignées de la Provence, car la vraie brousse se consomme fraîche. D’autre part, je suis restée perplexe quand Georgina prescivait de presser le melon et d’en extraire le jus. Je ne sais pourquoi au fond mais je me suis trouvée bloquée à l’idée de presser le melon comme un citron, sachant que dans le même temps il fallait garder la chair pour la mixer… Allez savoir pourquoi, mais j’ai préféré mixer (voir ci-dessous) la chair de deux melons moyens et la recette a très bien fonctionné. Enfin, pour pouvoir offrir ce dessert à des enfants, j’ai préféré l’eau de fleur d’oranger au Rhum.

Verdict : un dessert hyper-rafraîchissant, léger, fruité, plein de saveurs… comme j’aime !

Voici la recette in extenso et j’ai mentionné entre parenthèses et en italique les modifications que j’ai apportées.

SOUPE DE MELON ET QUENELLE DE BROUSSE AU MIEL

Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

0 minute

Pour 4 personnes

Ingrédients


1 gros melon (pour moi, 2 melons moyens, 1 pour la soupe, l’autre pour la gelée)
Le jus d’un citron
1 feuille de gélatine (ou 1 g d’agar-agar, ce que j’ai utilisé)
250 g de brousse du Rove (j’ai utilisé de la ricotta)
100 g de miel (j’en ai utilisé 50 g)
1 càs de Rhum (j’ai remplacé par de l’eau de fleur d’oranger)

Les étapes


1. Mettre la gélatine à ramollir dans un grand volume d’eau froide. (sauf si comme moi vous lui préférez l’agar-agar).
2. Couper le melon en deux, l’épépiner et enlever les filaments. Presser et recueillir tout le jus (comme je n’ai pas osé presser le melon comme un citron, j’ai zappé cette étape).
3. Mixer la chair du melon avec le jus de citron. Réservez eu frais. (= sort que j’ai réservé à l’un des deux melons que j’ai utilisés).
4. Porter le jus de melon à ébullition, et, hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Mélanger. Couler dans un plat à gratin sur une épaisseur d’1/2 cm environ. Laisser prendre au frigo. (j’ai complètement modifié cette étape : j’ai mixé très finement la chair de mon deuxième melon, j’ai porté ce jus à ébullition, j’ai saupoudré d’une cuillère à café d’agar-agar (pas bombée, attention à ne pas trop doser), baisser le feu, et sans cesser de tourner, j’ai laissé cuire encore 30 secondes. J’ai versé la préparation dans des moules à glaçons et j’ai laissé figer au réfrigérateur).
5. Mélanger la brousse, le miel et le rhum (pour moi ce fut donc ricotta, miel et eau de fleur d’oranger). Mettre au congélateur au congélateur en mélangeant de temps en temps.
6. Au moment de servir, dresser la soupe de melon, ajouter une quenelle de brousse glacée et finir avec des dés de gelée de melon. Déguster immédiatement.

Je n’ai pu résister à saupoudrer de fleurs de lavande…

Soupe de melon, quenelle de brousse au miel

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. encore une très belle recette ….. et tu as bien fais de saupoudrer la lavande , au niveau des couleurs c’est trop joli !!
    bises

  2. Ca y est; la Belgique aussi s’y met :)))
    Merci pour le clin d’oeil et bravo pour la personal touch 😉
    Quant a l’etape de « presser » le melon, rien de tres grave, je peux t’assurer qu’il ne souffre pas :)))
    A bientot et encore merci!!

  3. Tout d’abord, félicitations pour ta recette que j’avais trouvé (et que trouve ) toujours d’ailleurs, recherchée et sympa. Bravo c’est amplement mérité car tu es une chouette fille, qui fait les choses à fond dans le respect des autres et des saisons et ça j’aime. Je ne connais pas le livre ni la personne dont tu parles, mais à ma prochaine escale en librairie, je feuillèterai cet opus. Quand à la recette, j’aurais fait tout pareil que toi, presser du melon m’aurait « embêter » va savoir pourquoi. C’est frais, rafraichissant  et coloré. Biz bien cordiale

  4. Je comprend que tu es craqué pour cette recette, je l’ai également remarqué dans son livre.
    Elle est très colorée et très parfumée !
    Je te souhaite une très belle soirée en ce mercredi,Bisous, Doria

Laissez-moi un commentaire !