Quand on dit Whoopie, je dis toupie !



Stéphane, de recettes.de, avait lancé son premier défi culinaire le mois dernier. Il m’avait proposé gentiment d’en choisir le thème. « L’heure du goûter » m’était apparu approprié pour le mois de la chandeleur ! Mais j’étais restée un peu sur ma faim car ayant choisi le thème je me trouvais de facto mise hors concours. Alors vous pensez bien que lorsque le second défi a été lancé, j’ai voulu participer !

Le thème choisi pour le mois de mars 2011 par les excellents membres du jury (L’atelier de Boljo, Qui dort dine, Légitime gourmandise, Mangeons des petits clous, Les bonheurs de Senga) est le Whoopie Pie.

Pour être franche, au départ je fus un peu déboussolée, même si le whoopie est très à la mode dans la blogosphère culinaire ! Un whoopie, késaco ?

Heureusement, Boljo a éclairé ma lanterne : « Cette recette serait originaire de Pennsylvanie et proviendrait de la tradition Amish. Pour l’origine du nom, les femmes amish auraient mis ces petites sucreries dans les bentos d’hier, comprendre les gamelles ou pack lunch de leurs maris agriculteurs. Les hommes goûtant ces petites sucreries se seraient écriés « Whoopie ! » » Senga a poursuivi : « A l’origine, ce sont de petits desserts composés de deux coques de biscuit au chocolat reliées entre elles comme des macarons par une ganache ou une crème… La communauté amish est à l’origine de ce terme qui sonne comme un cri de joie à la découverte de ce délice… »

Recette initialement sucrée donc. Les membres du jury dans leur grande mansuétude ont invité les candidats à donner libre cours à leur imagination en proposant des whoopie* aussi bien sucrés que salés.

Chemin faisant, menant plus avant mon enquête sur internet et en observant de plus près divers spécimens de l’objet enfin identifié, j’ai tout de suite fait le rapprochement avec des toupies ! Allez savoir pourquoi mais je crois bien que cette identification m’a joué des tours ! Je pense en effet qu’ils se sont vengé… de les avoir tournés en dérision ; ils m’ont fait tourner en bourrique ! Par trois fois j’ai dû recommencer pour tenter de leur donner une forme qui s’apparente à des whoopie….

Enfin l’échéance du concours est arrivée, j’ai finalement opté pour une recette salée. Voici donc mes « whoopie-toupies », salés, au parfum de tomate, farcis de tapenade, mozzarella et tomates cerises. Personnellement je leur trouve une bouille plutôt sympa et ils expriment de sympathiques saveurs italiennes, estivales et ensoleillées : en résumé, je me suis bien amusée à les faire, ces fameux whoopie ! Ils seront parfaits pour un apéro cet été !

* Notre expert grammatical, Maître Capela, Boljo pour ne pas la nommer, affirme que whoopie est invariable.

WHOOPIE SALÉS À LA TOMATE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

15 minutes

Temps de cuisson :

10 minutes

Pour 12 whoopie de 5 cm de diamètre

Ingrédients

200 g de farine d’épeautre
1 càc de levure
1/2 càs de bicarbonate
1 oeuf
15 cl de lait
4 cl d’huile d’olive
1 càc de thym émietté
1 càc de marjolaine
1 càs de purée de tomates séchées
150 g de mozzarella
1 poignée de tomates cerises
1 petit pot de tapenade d’olives noires ou vertes
1 brin de basilic
Quelques olives noires

Les étapes

1. Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le bicarbonate.
2. Dans un autre saladier, fouetter le l’oeuf et le lait. Ajouter la purée de tomates, la marjolaine et le thym.
3. Incorporer progressivement, le mélange oeuf/lait à la farine.
4. Préchauffer le four à 180°C.
5. Transvaser la pâte dans un poche à douille et déposer des petits tas de pâte ronds (+/- 5 cm de diamètre) sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
6. Enfourner et faire cuire 10 à 13 mn. Laisser refroidir sur une grille.
7. Couper la mozzarella en fines tranches, ainsi que quelques tomates cerises.
8. Tartiner une moitié de whoopie avec de la tapenade, poser dessus une tranche de mozzarella, 3 tranches de tomate et couvrir d’un autre whoopie. Pour faire tenir le tout et donner une vague apparence de toupie, planter dans le whoopie un pic en bois dans lequel on aura préalablement enfilé une olive, une tomate cerise et une feuille de basilic.

Whoopie salés à la tomate

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. Tu me fais découvrir ces whoppie aux bonnes saveurs du sud !
    C’est très jolie à regarder et doit être un vrai délice en bouche !
    Je te souhaite un très bon début de semaine,
    Bisous, Doria

  2. Pas mal du tout tes whoopie (invariable 🙂 ) en version salée! J’ai déjà testé la version sucrée, mais pourquoi pas version salée! Très intéressant! 🙂 Très bonne idée!

  3. Miammm ça m’a l’air très appétissant !! Je n’ai pas encore essayé les woopies, ni sucré ni salé … je crois que je vais m’y mettre, les tiens me tente bien 🙂

  4. Miammm ça m’a l’air très appétissant !! Je n’ai pas encore essayé les woopies, ni sucré ni salé … je crois que je vais m’y mettre, les tiens me tente bien 🙂

  5. Ils sont ébouriffants tes Whoopie et c’est maître Capela qui le dit !
    Tu m’as bien fait rire, en tout cas merci de ta participation et pour les clins d’oeil, le choix pour le jury ne vas pas être facile. Bonne semaine. Boljo.

  6. Ils ont effectivement l’air délicieux … Et l’idée est très judicieuse ! Le choix va être très délicat. Bisous du Loul

  7. Coucou Françoise!

    Je crois que je vais dévaliser ton blog! Et cette recette-là … Je la mets de côté dans sa V.O. pour les premières tomates cerises bio … Mais je vais m’empresser de la tester avec une variante … Peut-être de la betterave cuite?
    Promis, je te dis le résultat!

    • Patricia, Ah cela me fait très plaisir, la porte est grande ouverte ! Je suis très fière ! Teste, goûte et apporte toutes les variantes et adaptations possibles… Ton avis de naturopathe gourmande m’intéresse et est très précieux.

  8. Il m’en aura fallu du temps pour mettre cette recette dans sa VO dans mes menus!
    Et bien, c’est chose faite! Elle est intégrée dans mes menus de la semaine prochaine, en ligne, avec un lien direct ici pour ta recette.
    Si le résultat est montrable … Je t’envoie une photo! Promis!
    Re-merci pour cette belle recette!

Laissez-moi un commentaire !