Tarte au riz de Verviers à essayer ABSOLUMENT !



La dégustation des boulets de Liège, spécialité haut placée au palmarès de la Gastronomie belge, est à tout jamais rangée dans la mémoire familiale au rang des plus grands bonheurs gustatifs. Je croyais ce sommet difficilement ré-atteignable avant… un certain temps. Mais voilà qu’une spécialité de Verviers, ville proche de Liège, a permis de reproduire l’exploit ! C’est là en effet que j’ai récemment découvert la tarte au riz de Verviers appelée en wallon Li Blanque Dorêye (la tarte blanche), voire même Li Dorêye (la tarte).

J’avais souri quand on m’avait parlé de l’existence d’une confrérie chargée spécialement de la défense et de la perpétuation de la tarte ! On m’avait même précisé que la tarte au riz est à Verviers ce que les boulets sont à Liège (ou la bouillabaisse à Marseille). Cela aurait dû pourtant m’alerter…

Toujours déterminée dans ma volonté de découvrir toutes les facettes de la gastronomie belge, c’est avec sérieux et minutie que j’ai suivi la recette de la Confrérie, en y ajoutant quelques libres  adaptations – je veux parler de l’ajout des fèves tonka et du remplacement des macarons belges par de la pâte d’amande (ou massepain).

Et là bingo ! Je n’en croyais pas mes yeux. Ma tarte a disparu en moins de temps qu’il m’en a fallu pour la préparer ! « On » s’est extasié sur le moelleux, le fondant, les épices, la texture inimitable que crée l’association du riz et du massepain…!

Heureusement, j’avais été prévoyante. Avec les proportions données par Philou, j’avais confectionné deux tartes de dimension imposante. J’ai pu ainsi renouveler le bonheur de la veille au petit déjeuner du lendemain. La journée partait d’un bon pied ! Merci à Philou, merci à Verviers et à sa confrérie, tous des gens bien intentionnés et heureux de vivre… tout simplement !

TARTE AU RIZ ET À LA PÂTE D’AMANDE DE VERVIERS Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

3 heures

Temps de cuisson :

20 minutes

Pour 4 personnes

Pour la pâte

Ingrédients

300 g de farine tamisée
25 g de sucre semoule
1 oeuf
15 cl de lait entier
15 g de levure de boulanger
1 pincée de sel
120 g de beurre mou

Les étapes

1. Dans un cul de poule, verser la farine tamisée et creuser un puits en son centre. Verser le sel et le sucre sur les contours. Mettre le lait à tiédir légèrement et y émietter la levure.
2. Mélanger la farine avec l’oeuf. Ajouter le mélange lait et levure. Bien amalgamer et terminer par le beurre.
3. En faire une boule et réserver pendant au moins deux heures.

Pour le riz

Ingrédients

150 gr de riz rond (pour risotto)
50 cl de lait (entier et cru pour cette recette)
150 gr de sucre semoule
1 bâton de cannelle
1 fève tonka (pas dans la recette originale)
3 oeufs
150 gr de pâte d’amande

Les étapes

1. Dans une casserole, faire chauffer le lait avec 100 gr de sucre, le bâton de cannelle, la fève tonka râpée (pour ma part je n’ai râpé que le tiers d’une fève). Ajouter le riz égoutté et laisser cuire pendant 20 minutes.
2. Laisser refroidir.
3. Mélanger 3 jaunes d’oeuf au riz.
4. Monter les blancs en neige et serrer avec le reste de sucre semoule
5. Incorporer la meringue au riz.
6. Étaler la pâte et foncer un moule. Y verser l’appareil.
7. Étaler la pâte d’amande en un cercle du diamètre de votre moule. (Je n’ai pas réussi à étaler la pâte d’amande, trop sèche. Je l’ai humidifiée, sans plus de succès. J’ai alors incorporé la pâte d’amande au mélange « meringue/riz).
8. Enfourner à four chaud pendant +/- 20 minutes.

Tarte au riz et à la pâte d'amande de Verviers

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. Bel hommage à cette superbe tarte et à notre très cher ami Philou…et cela donne encore plus envie de la tester…surtout que j’ai réalisé la tarte au riz italienne de Jamie Oliver et que j’ai été déçue alors ….ce serait l’occasion de me réconcilier avec la tarte au riz ;0) merci de m’en donner l’opportunité !

  2. Une recette que tu me fais découvrir !
    Elle est belle à regarder et certainement bien délicieuse !
    Très bonne soirée en ce jeudi,
    Bisous, Doria

  3. Manifestement j’ai un horrible manque de culture culinaire liégeoise!!!
    Cela dit c’est marrant parce qu’en voyant ta photo ça m’a fait penser à une énorme chesse cake

  4. Testé et approuvé ! Une seule remarque , attention a la fève Tonka . Une fève me semble vraiment beaucoup car le gout est assez prononcé.

    • Magali, grâce à toi, je constate que j’avais oublié de signaler en italique, la petite modification que j’avais apportée à la recette. Moi-même, n’ayant jamais utilisé auparavant la fève Tonka, j’avais préféré la tester prudemment et je n’avais utilisé qu’1/3 de la fève. Le résultat nous avait plu même si je pense que l’on peut aller jusqu’à la moitié sans crainte. J’ai modifié le texte de la recette pour préciser ma propre adaptation. Un tout grand merci pour ton commentaire et ta remarque. Bonne journée, Françoise

  5. Je cherche depuis quelques temps à trouver LA recette et bien je te remercie, je vais pouvoir en faire pour mon papa :). A bientôt.

Laissez-moi un commentaire !