Noël light : crème de chou-fleur au safran et crevettes pimentées



Nous sommes déjà mi-novembre et dans un mois se profilent les fêtes avec leur cortège de repas réunissant les familles et les amis. C’est toujours l’occasion de se mettre au fourneau et de dresser de belles tables. Mais encore faut-il savoir comment les remplir pour faire honneur aux convives.
Je ne sais pas si cela vous fait comme à moi, mais au fil des ans, la période qui s’étend de la fin de l’été à la mi-décembre, se rétrécit et je me trouve fort dépourvue et un brin stressée quand je réalise mi-décembre que je n’ai ni rempli ma hotte de cadeaux ni pensé aux fameux menus de fêtes.

Et chaque année, c’est la même rengaine : je me dis « l’an prochain, tu t’y prends plus tôt, tu anticipes« .

Miracle ! J’ai le plaisir de vous annoncer que pour la première fois, j’ai cogité avant l’heure au point de vous proposer trois types différents de menus de fête. Pourquoi 3 types ? Tout simplement parce que les fêtes riment aussi avec diversité des goûts, des contraintes et des attentes de chacun. Pour tordre un peu le cou au saumon, coquillages et dinde aux marrons, je vais vous proposer 3 pistes qui ont reçu le label de « publiables » par la famille, et qui je l’espère pourront vous aider, vous donner des idées aux alentours des jours J-4 à J-1.

Pour commencer aujourd’hui, j’inaugure avec le thème « light ». J’entends déjà vos réactions de surprise, d’incompréhension, voire de colère… M’enfin, quelle idée ? Fêtes, Noël riment avec ripailles, mets délicats, menus d’exception, les contraintes et autres régimes au feu, vive l’abondance, le relâchement, le plaisir et la bonne chair…

Ok, je vous donne raison -en partie- car loin de moi l’idée d’être rabat-joie et je ne suis jamais la dernière à pointer mon nez quand des parfums rares et délicats embaument autour de moi… Mais… je pense 1 aussi qu’on ne peut faire fi des personnes qui, même le temps des fêtes, ne peuvent, pour maintes raisons, s’autoriser quelques écarts et 2 que le léger et l’équilibré, peuvent ne pas être incompatibles avec gourmandise et plaisir. Vous aurez noté le choix de la formule… « peuvent ne pas être incompatibles« . Je vous le concède évidemment, cela nécessite un peu de recherche dans le choix des produits et la façon de les accommoder. Je me plais à mener de telles cogitations et c’est pourquoi, j’ai décidé toute cette semaine, de vous faire découvrir le résultat de mes recherches incongrues autour du light qui se voudrait festif…

Pour commencer voici, une crème de chou-fleur très parfumée surmontée de crevettes pimentées : cette recette participe au défi « Soupes, potages et crèmes » lancé par Stéphane de recettes.de. Celles et ceux qui connaissent mon engouement pour le tofu soyeux, ne seront pas étonnés de l’y retrouver. J’entends d’ici quelques réactions moqueuses en provenance d’un petit archipel français d’outre-atlantique…;-) !

CRÈME DE CHOU-FLEUR SAFRANÉE ET CREVETTES PIMENTÉES Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

30 minutes

Temps de cuisson :

20 mn (15 mn pour le chou fleur et 5 mn pour les crevettes)

Pour 6 personnes

Ingrédients

1 chou fleur moyen
1 oignon
1 càc de curry
1 dosette de safran en poudre
400 g de tofu soyeux
18 crevettes roses décortiquées (totalement ou en partie)
1 gousse d’ail
1 morceau de gingembre (1 cm x 2 cm environ)
1 càs de purée de tomates pimentées (à défaut 3 demies tomates séchées, réhydratées et mixées avec un filet d’huile et une pincée de piment)
3 càs d’huile d’olive
3 càs de Noilly Prat ou autre alcool anisé
sel et poivre

Les étapes

  1. Détailler et laver les fleurettes de chou-fleur.
  2. Dans une casserole, faire fondre dans 1 càs d’huile d’olive, l’oignon finement émincé, sans coloration. Quand il est translucide, faire tomber le curry et le safran et les faire « griller » 1 mn en mélangeant sans arrêt avec une cuillère en bois.
  3. Ajouter les fleurettes de chou-fleur, saler et poivrer et couvrir au 1/3 d’eau. Commencer à faire cuire à couvert pendant 10 mn puis à découvert pendant 5 mn. L’eau doit être pratiquement évaporée et le chou-fleur tendre (vérifier avec la pointe du couteau). Si tel n’est pas le cas, poursuivre la cuisson quelques minutes.
  4. Verser le chou-fleur dans un blender, ajouter le tofu émietté et 2 càs d’huile d’olive. Mixer très finement. On doit obtenir une crème lisse et onctueuse. Goûter pour éventuellement rectifier l’assaisonnement. Réserver au chaud.
  5. Dans une poêle, commencer par faire fondre l’ail et le gingembre hachés dans 1 càs d’huile, puis ajouter la purée de tomates. Mélanger. Ajouter enfin les crevettes et les saisir sur les deux faces rapidement. Les flamber enfin au Noilly-Prat.
  6. Dresser les assiettes : verser au fond la crème de chou-fleur bien chaude et couvrir de crevettes flambées. Servir aussitôt.


Crème de chou-fleur au safran et crevettes pimentées

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. J’aime beaucoup cette petite crème et je dois t’avouer que pour moi les fêtes riment avec gourmandises ET équilibre …
    Je ne déteste rien de plus que d’être gavée de mets trop lourd, trop gras ou d’avoir des maux d’estomacs le lendemain !!  
    La fraicheur des produits et l’association des épices est pour moi primordiale et puis quelques petits produits d’exception pour souligner le coté festif, quand même    ;-)

  2. Doria

    Superbe cette assiette et effectivement légère !
    C’est une belle entrée en la matière pour débuter un bon repas sans excès.
    Très bonne soirée en ce lundi,
    Bisous, Doria

  3. Je partage ton avis, sur la diversité des menus et des personnes à qui ils s’adressent. J’aime le côté légèreté saveur de ton assiette. Et rien n’empêche de faire la fête sans excès et ne pas avoir à trainer des kg pendant un mois ou deux. Se faire plaisir tout en restant léger. Bravo pour ton anticipation et organisation. Biz bien cordiale et avec un peu d’avance bon we

  4. je miamuse bien

    Bonjour,

    J’ai vu que tu aimes la crevette et ta recette me plaît
    bien: veux-tu participer à mon prix Bubba? Tu peux au mieux remporter
    un livre, au pire, contribuer à l’élaboration sur mon blog d’un grand
    carnet de recettes jamais vu sur la crevette! Ce serait vraiment
    amusant. A bientôt!

    • Ciboulette38

      Le chemin était semé d’embûches mais enfin (!!!) après maintes tribulations et un paquet de kilomètres plus tard, j’ai fini par mettre la main sur du tofu soyeux après plus d’un mois de recherches. Du coup, on a décidé que cette année, Noël serait en août et aujourd’hui, vous nous avez offert un superbe cadeau avec un repas très fin, léger, mousseux et raffiné à souhait. Les épices réveillent la douce crème de chou fleur. Et comme pour vous, le tofu vient de faire une entrée fracassante à notre table !
      J’ai procédé à quelques petites modifications : 200 g seulement de tofu pour un petit chou fleur que j’ai laissé cuire plus longtemps. J’ai remplacé la purée de tomates par des tomates séchées à l’huile que j’ai mixées et saupoudrées de piment d’Espelette. Et les crevettes sont devenues … petites tranches de queue de lotte. On est resté sans voix devant nos assiettes vides !
      Une fois encore MERCI !

Laissez-moi un commentaire !