Tarte de montagne aux fruits des bois (confiture) : une tarte rustique et sans prétention




Au rayon gâteaux et autres pâtisseries, les choses les plus simples et les plus légères ont bien souvent ma préférence. Les tartes à la pâte au beurre ou à l’huile, bien croquantes et recouvertes de fruits légèrement caramélisé,s entrent dans cette catégorie qui allie facilité et rapidité d’exécution pour un résultat fameux où justement le support et sa couverture se révèlent et se complètent délicieusement.

Il me restait quelques petits fruits des bois dans mon congélateur et l’idée m’est venue de tenter une tarte de montagne à la manière de celles mangées certains étés dans les Alpes du sud. Il s’agit de tartes confectionnées dans les maisons alpines avec la confiture de fruits sauvages, comme les framboises ou les myrtilles mais aussi des fruits des vergers récoltés en abondance comme les prunes ou les abricots. Généralement ces tartes sont recouvertes d’un couvercle de pâte (comme une tourte) creusé d’entailles ou recouvert de croisillons de pâte.

J’ai tenté l’expérience très simplement avec une confiture minute, une pâte parfumée à l’huile d’olive confectionnée en partie avec de la farine de châtaigne (pour renforcer le côté rustique) et sans ornement sur le dessus hormis un nuage de sucre glace.

C’est absolument délicieux pour accompagner un café en dessert ou pour le goûter !

TARTE PROVENCALE DE MONTAGNE AUX FRUITS ROUGES Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

30 minutes

Temps de cuisson :

40 minutes

Pour une tarte

Ingrédients

450 g de fruits rouges (mélange congelés de myrtilles, framboises, groseilles et cassis)
8 càs de sucre rapadura (sucre de canne complet, magasin bio*)
150 g de farine Type 65
50 g de farine de châtaigne
50 g d’amandes en poudre
1 pincée de sel
3 càs d’huile d’olive
10 cl d’eau
sucre glace

Les étapes

  1. Verser les fruits dans une casserole avec 6 càs de sucre rapadura. Mélanger avec une cuillère en bois et faire cuire environ 10 mn jusqu’à évaporation du jus des fruits.
  2. Dans un saladier, mélanger les deux farines, la poudre d’amandes et une pincée de sel. Ajouter l’huile puis l’eau et former une boule de pâte. Laisser reposer 30 mn.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Étaler la pâte et l’enfourner 20 mn. La ressortir et la tartiner de la confiture aux fruits des bois
  5. .

  6. Ré-enfourner 10 mn.
  7. Sortir la tarte du four et la laisser refroidir. Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace.

Se déguste nature en sirotant un café ou accompagnée d’une glace à la vanille, au génépi ou d’un sorbet au citron.

* Il s’agit d’un sucre non raffiné et non cristallisé qui conserve ainsi tous les sels minéraux, les acides aminés et les vitamines de la canne à sucre.
Tarte de montagne à la confiture

Commentaires

  1. Superbe tarte! Je note et surtout la pâte à tarte avec de la farine de chataigne ,je n’ai jamais pensé à la réaliser ainsi,merci et mes fruits du verger vont avoir un aspect plus rustique!très gourmand!Bon week end!

    • Françoise

      C’est vrai que pour moi aussi cette tarte est un souvenir de vacances au bon air et la refaire en ville m’a replongée en altitude (si je puis dire!)

  2. Bonjour Françoise,
    Ta proposition d’aujourd’hui m’apparaît un véritable délice! J’adore ce genre de tarte où justement la pâte et la garniture, comme tu le dis si bien, se révèlent et se complètent.
    Cette tarte va bientôt se retrouver à ma table, c’est clair!
    Je t’embrasse bien affectueusement,
    Lou

  3. Ta tarte me rappelle celle qu’on savourait en Haute Savoie avec les fruits d’été cueillis surtout les mûres et les myrtilles avec une bonne càs de crème épaisse. J’aime ta pâte et l’introduction de la farine de chataîgne qui rajoute une saveur rustique supplémentaire à cette tarte comme un supplément d’âme. Biz toute pluvieuse mais avec un bon moral malgré la grisaille qui persiste depuis 2 semaines maintenant.

Laissez-moi un commentaire !