Entrées chaudes gourmandes

Bienvenue sur la page de mes recettes d'entrées chaudes : verrines, terrines, potages et soupes,... Des recettes simples et gourmandes !

VELOUTÉ DE COURGE BLEUE DE HONGRIE AU BACON GRILLÉ

Velouté de potiron ou de courge de Hongrie au bacon grillé

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

15 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

800 g de chair de courge bleue de Hongrie (1,2 kg de courge)
2 oignons rouges
80 g de bacon
1 pointe de piment d’Espelette
1 dosette de safran
1 feuille de laurier
1 l d’eau
2 càs de crème fraîche
1 càs d’huile d’olive
sel et poivre

Les étapes

  1. Éplucher la courge, enlever les graines et la couper en cubes. Éplucher et émincer les oignons.
  2. Dans un faitout, faire revenir les oignons dans 1 càs d'huile. Quand ils sont translucides, ajouter la pointe de piments d'Espelette et la poudre de safran. Faire cuire les épices quelques instants en remuant.
  3. Ajouter les cubes de courge et l'eau. Saler, ajouter le laurier. Porter à ébullition puis réduire le feu. Laisser cuire jusqu'à ce que la chair de la courge soit tendre (environ 20 mn). Ajouter 2 càs de crème. Ôter la feuille de laurier. Mixer. Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Réserver au chaud.
  4. Peu avant de servir, faire griller à la poêle le bacon coupé en fines lanières.
  5. Servir immédiatement : les lanières de bacon grillé au centre de l'assiette, quelques tours de moulin à poivre et c'est prêt !

Crème de panais et de topinambours aux épices et canapés de foie gras

A la recherche d’une entrée pour les fêtes ? Pourquoi ne pas essayer une recette avec quelques produits de saison que vous habillerez d’habits de fêtes, c’est-à-dire d’épices de Noël et de délicieux foie gras (ou de son substitut végétal, de plus en plus populaire en Europe du Nord) ? Voici donc une entrée chaude facile à préparer (10 minutes) : une crème de panais et de topinambours parfumée à la cannelle et à la girofle et accompagnée de petits toasts de foie gras. Et en plus, c’est bon marché, car ces légumes sont bien de chez nous et sont faciles à trouver en cette saison. Bon appétit !

CRÈME DE PANAIS ET DE TOPINAMBOURS AUX ÉPICES ET CANAPÉS DE FOIE GRAS

Temps de préparation :

10 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

1 kg de panais
1 kg de topinambours
1/2 litre de lait
1 pincée de cannelle en poudre
1 pincée de clou de girofle en poudre
sel et poivre
12 à 18 petits canapés découpés dans du bon pain
50 g de foie gras

Les étapes

  1. Éplucher les légumes, les couper en morceaux et les faire cuire dans de l’eau bouillante +/-30 mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Les égoutter.
  2. Faire chauffer le lait dans une casserole, ajouter les épices, une pointe de sel et de poivre. Verser les légumes et attendre l’ébullition. Ôter du feu aussitôt et mixer finement. Goûter et rectifier éventuellement le dosage en épices, sel et poivre.
  3. Servir la crème bien chaude accompagnée de canapés de foie gras.


Crème de panais et de topinambours aux épices et canapés de foie gras

Crème brûlée au roquefort, aux noix et au spéculoos

Aujourd’hui, une entrée aux parfums sympathiques de roquefort et de spéculos ! J’étais à la recherche d’une entrée gourmande pour un repas de fête et j’ai eu l’idée de réaliser une sorte de crème brûlée avec du roquefort (que j’adore), des noix, du spéculoos et de la muscade : une entrée facile et parfumée pour les fêtes !

CRÈME BRÛLÉE AU ROQUEFORT, NOIX ET SPÉCULOOS

Temps de préparation :

15 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

125 g de roquefort
15 cl de crème fraîche liquide
12 cl de lait
3 jaunes d’oeufs
2 spéculoos
2 càs de cerneaux de noix
poivre du moulin
1 pincée de noix muscade
1 pincée de piment d’Espelette

Les étapes

  1. Préchauffer le four à 110°C.
  2. Dans un blender, mixer le roquefort émietté, le lait et la crème fraîche.
  3. Verser ce mélange dans une casserole et porter à ébullition.
  4. Retirer du feu. Poivrer et ajouter une pincée de noix muscade et une pincée de piment. Mélanger. Laisser tiédir quelques instants.
  5. Placer les jaunes d’oeufs dans une jatte et verser progressivement la préparation sur les oeufs en ne cessant de remuer avec un fouet.
  6. Répartir le mélange entre 4 ramequins. Enfourner 25 mn. Les laisser refroidir à température ambiante puis les placer au réfrigérateur au minimum 30 mn.
  7. Mixer finement les noix et les spéculoos. Réserver.
  8. 10 mn avant de servir les crèmes brûlées, allumer le four sur la position grill.
  9. Saupoudrer les ramequins de la poudre spéculoos/noix. Enfourner 1 mn et servir aussitôt.
  10. Servir par exemple avec une salade de pourprier, poires et oranges et des graines germées


Crème brûlée au roquefort, aux noix et au spéculoos

Le Kale, késaco ?

Peu connu dans nos contrées, ce légume feuillu de la famille des crucifères, est pourtant très en vogue aux États-unis, chouchou de stars aussi célèbres que Gwyneth Paltrow ou Jennifer Aniston.

Le chou kale, une perle nutritionnelle au goût extra

La raison d’un tel engouement ? Il est délicieux bien entendu, mais c’est aussi un super chou s’il on en juge par son profil nutritionnel de champion. Il se démarque par sa forte teneur en fibres, en minéraux et oligo-éléments : manganèse, cuivre, calcium, fer, phosphore et magnésium, mais aussi sa forte concentration en vitamines C et K et tout ça, sans risque d’arrondir nos formes car il est très peu calorique. En fait manger du kale équivaut à absorber un véritable cocktail anti-vieillissement, anti-cholestérol et antioxydant qui booste en prime notre énergie et notre système immunitaire.

Où le trouver ?

Appelé chou frisé non pommé ou chou plume, il s’agit d’un légume oublié qui commence à être réintroduit en Europe. Il pointe ses feuilles essentiellement sur les marchés et les réseaux de distribution de la filière bio. Espérons que son côté rustique et facile à cultiver, va inciter à des producteurs toujours plus nombreux à en planter et qu’il devienne à la mode par chez nous, aussi…

Comment le choisir et le conserver ?

Le choisir avec des feuilles brillantes et drues. Pour qu’il conserve son croquant, entourer le kale d’un linge et placer dans un sac plastique ou dans une boîte hermétique, le tout dans le bac à légume du réfrigérateur.

Le plus : Le chou kale se prête à mille et une préparations. Il peut se manger cru (dans ce cas, il est conseillé de le couper en lanières fines et de le laisser mariner dans une sauce vinaigrée ou citronnée) ou cuit aussi bien au wok, que braisé, à la vapeur, intégré dans une quiche, une soupe ou une sauce végétarienne pour des pâtes. À noter une recette qui fait fureur outre atlantique : les chips de kale : laver et sécher les feuilles, retirer les tiges et les enrober d’une émulsion d’huile d’olive, de sauce soja, de jus de citron, d’épices et de graines de sésame. Bien étaler les feuilles sur une plaque de four (recouverte d’un papier cuisson) et faire cuire 30 minutes environ à 160°C, en les surveillant ; les retirer quand elles sont croustillantes.

WOK DE CHOU KALE ET DE GRAINES DE TOURNESOL

Temps de préparation :

10 minutes

Temps de cuisson :

25 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 bouquet de chou kale
1 poivron rouge
4 gousses d’ail
2 càs de graines de tournesol
le jus d’un citron
2 càs de bon vinaigre rouge
huile d’olive
sel et poivre

Les étapes

  1. Retirer les tiges centrales du chou si elles sont trop épaisses. Laver les feuilles, les essorer et les couper en lanières. Couper le poivron en deux, ôter les graines centrales et les parties blanches puis couper la chair en cubes. Éplucher les gousses d’ail et les couper en lamelles.
  2. Dans un wok (ou une grande poêle), faire chauffer légèrement 2 càs d’huile d’olive et ajouter l’ail et les poivrons. Quand l’ail est translucide, ajouter le chou, saler et bien mélanger.
  3. Cuire à couvert pendant 5 mn pour “faire tomber” le chou, puis continuer la cuisson à découvert en mélangeant de temps en temps encore une bonne dizaine de minute.
  4. En fin de cuisson, ajouter le jus de citron et le vinaigre. Bien mélanger et laisser légèrement évaporer. Ajouter les graines de tournesol, mélanger et laisser cuire encore quelques minutes. Poivrer.
  5. Servir aussitôt avec une viande ou volaille ou une céréale (riz par exemple) pour les végétariens.


Wok de chou kale© marcberthiaumephoto.com

Crumble de courgettes aux accents du midi

La courgette est l’un des légumes phares de l’été, et pour d’excellentes raisons : son abondance, car elle est facile à cultiver dans son jardin, la variété de ses préparations (elle se mange crue ou cuite), mais aussi ses qualités nutritionnelles (elle contient des anti-oxydants si utiles contre le vieillissement des cellules).

Voici aujourd’hui une recette qui fait honneur à la courgette et aux repas provençaux : un crumble parfumé au thym, au parmesan et aux amandes. Une savoureuse association de croustillant et de fondant !

CRUMBLE DE COURGETTES AUX PARMESAN, THYM, AMANDES ET FARINE DE CHATAIGNE

Temps de préparation :

25 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

4 petites courgettes
4 gousses d’ail
2 oignons nouveaux
2 càs de farine de châtaigne
2 càs de parmesan râpé
2 poignées d’amandes émondées
2 càs de thym émietté
huile d’olive
sel et poivre

Les étapes

  1. Émincer les oignons et couper l’ail en fines lamelles.
  2. Dans un wok, faire fondre dans 1 càs d’huile, les oignons et l’ail. Ajouter les courgettes coupées en cubes, saler et poivrer. Les faire dorer pendant 10 mn en les tournant régulièrement. Elles doivent rester croquantes.
  3. Concasser grossièrement les amandes dans un mortier à l’aide du pilon. On peut les moudre avec un mixer mais je trouve le résultat moins intéressant car on perd « en croquant » sous la dent.
  4. Dans un petit saladier, verser la farine, le parmesan, les amandes, le thym et 2 càs d’huile d’olive. Saler très légèrement (le parmesan est salé) et poivrer. Avec les doigts sabler la pâte afin d’obtenir un résultat grumeleux.
  5. Préchauffer le four à 180°C.
  6. Transvaser les courgettes dans un plat à gratin ou dans des mini cocottes. Saupoudrer de la pâte à crumble.
  7. Enfourner 20 mn puis passer à la position grill pour obtenir le croustillant irrésistible des amandes.


Crumble de courgettes aux parmesan, amandes, thym et farine de châtaigne

Poivrons farcis minute

Ce week-end, j’ai trouvé de magnifiques poivrons au marché, signe que le printemps est bien arrivé. J’adore ce légume, qui est souvent à l’honneur dans les recettes provençales : je pense aux poivrons farcis au riz, à un coulis pour accompagner des spaghetti, ou encore un dip pour l’apéritif. C’est un légume aussi savoureux qu’il est coloré – et en plus riche en vitamines A et C.

Je vous propose ici une recette ultra-rapide de poivrons farcis, cette fois-ci aux tomates, aux anchois et au parmesan, et relevés d’origan. Quelques minutes de préparation suffisent, et vous avez une entrée colorée ou un accompagnement de grillade.

POIVRONS FARCIS MINUTE

Temps de préparation :

5 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

8 poivrons (4 rouges et 4 jaunes)
6 tomates type Roma
+/- 20 anchois à l’huile (boîte)
2 gousse d’ail
1 càs d’origan séché
3 càs copeaux de parmesan
huile d’olive
sel et poivre

Les étapes

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Couper horizontalement les poivrons à 5 cm de la base (la partie du dessus des poivrons sera utilisée par exemple dans une ratatouille).
  3. Épépiner les tomates puis les couper en petits dés.
  4. Hacher les anchois et l’ail.
  5. Mélanger les anchois (et l’huile de la boîte), les tomates et l’ail et répartir le tout dans les 8 fonds de poivron. Poivrer, saler très légèrement. Saupoudrer de copeaux de parmesan et d’origan.
  6. Enfourner 20 mn puis positionner sur la position grill et laisser encore 10 mn.
  7. Au sortir du four, verser sur chaque poivron un filet d’huile.


Poivrons farcis aux anchois et aux tomates

Crème brûlée au chèvre frais et au spéculoos

La fête de la Saint-Valentin approche, et je vois déjà partout sur le Web et dans les journaux publicités et articles… Alors, pourquoi ne pas me lancer moi aussi dans la réalisation de quelques recettes avec les produits de saison pour préparer un sympathique repas de Saint-Valentin ? Commençons aujourd’hui par l’entrée : une vraie-fausse crème brûlée au fromage de chèvre frais et garnie d’un délicieux mélange de thym, de noisettes et de spéculoos.

CRÈME BRÛLÉE AU CHÈVRE FRAIS, THYM, NOISETTES ET SPÉCULOOS Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

15 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 2 personnes

Ingrédients

50 g de fromage de chèvre frais
12 cl de crème fraîche liquide
6 cl de lait
2 jaunes d’oeufs
2 spéculoos (de Sylvain Spéculoos, de Generous : 10 g)
1 càs de noisettes décortiquées
1 càc de thym sec, émietté
sel et poivre du moulin
1 pincée de noix muscade
1 pincée de Piment d’Espelette

Les étapes

  1. Préchauffer le four à 110°C.
  2. Dans un blender, mixer le fromage de chèvre émietté, le lait et la crème fraîche.
  3. Verser ce mélange dans une casserole et porter à ébullition.
  4. Retirer du feu. Saler très légèrement, poivrer et ajouter une pincée de noix muscade et une pincée de piment. Mélanger. Laisser tiédir quelques instants.
  5. Placer les jaunes d’oeufs dans une jatte et verser progressivement la préparation sur les oeufs en ne cessant de remuer avec un fouet.
  6. Répartir le mélange entre deux ramequins. Enfourner 25 mn. Les laisser refroidir à température ambiante puis les placer au réfrigérateur au minimum 30 mn.
  7. Mixer finement les noisettes, les spéculoos et le thym. Réserver.
  8. 10 mn avant de servir les crèmes brûlées, allumer le four sur la position grill.
  9. Saupoudrer les ramequins de la poudre spéculoos, thym et noisettes.
  10. Enfourner 1mn et servir aussitôt.
  11. Servir par exemple avec une salade de mâche aux poires.


Crème brûlée au chèvre et au spéculoos

Logo efarmzLes produits que j’ai utilisés dans cette recette viennent de efarmz.be, le site qui offre une large gamme de produits issus directement de petites fermes belges pratiquant l’agriculture biologique.

Crème de panais et de topinambours au lait infusé à la sauge

On est en plein dans la saison des légumes d’hiver – topinambours, panais et autres potimarrons. On les trouve en abondance sur nos marchés – et dans les paniers bio ! -, mais de nombreuses personnes se (et me) demandent comment les préparer et sortir, par exemple, des éternelles soupes. Alors aujourd’hui, une crème de panais et de topinambours au lait que j’ai fait infuser avec de la sauge, et que j’ai accompagné d’une bonne tranche de pain au roquefort. Une délicieuse entrée qui conviendra parfaitement aux végétariens !

CRÈME DE PANAIS ET DE TOPINAMBOURS AU LAIT INFUSÉ À LA SAUGE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

10 minutes

Temps de cuisson :

45 minutes

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

1 kg de panais
1 kg de topinambours
1/2 litre de lait
1 brin de sauge
sel et poivre
Facultatif :
Pain à l’épeautre
Roquefort
fruits secs : noix, noisettes, raisins secs

Les étapes

  1. Éplucher les légumes, les couper en morceaux et les faire cuire dans de l’eau bouillante +/-30 mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Les égoutter.
  2. Faire chauffer le lait dans une casserole saler et poivrer. Porter le lait à ébullition, ajouter le brin de sauge et laisser infuser hors du feu 10 mn.
  3. Ôter le brin de sauge, verser les légumes et refaire chauffer quelques instants. Mixer finement. Goûter et rectifier éventuellement l’assaisonnement en sel et poivre.
  4. Servir la crème aussitôt accompagnée de belles tranches de pain au levain à l’épeautre tartinées de Roquefort et de fruits secs.


Crème de panais et de topinambours au lait infusé à la sauge

Parmentier végétal au potimarron et aux champignons



Avec les températures qui baissent, on a souvent envie de bons petits plats chauds, énergétiques et réconfortants : nous sommes encore en automne, la saison des potirons, potimarrons, courges et champignons, ce qui offre l’occasion d’inventer une recette bien de saison destinée à contenter les gros appétits de la maison !J’ai réalisé l’autre jour ce parmentier de potimarrons et de champignons au bon fromage fondu : est-ce une tarte ? un gratin ? un peu des deux ? Le nom de « parmentier » va bien à ce plat campagnard… alors, bon appétit !

PARMENTIER DE POTIMARRON ET CHAMPIGNONS

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

450 g de chair de potimarron cuite
250 g de champignons de Paris
2 échalotes
5 càs de crème fraîche
80 g de gruyère râpé
noix muscade
sel et poivre
huile d’olive

Les étapes

  1. Écraser la chair de potimarron avec un presse-purée. Saler légèrement, poivrer, ajouter 2 càs d’huile d’olive et bien mélanger à la fourchette. Déposer une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de four (ou dans un moule à tarte) et au centre, un cercle à tarte de 18 cm de diamètre. Tasser à l’intérieur et de manière uniforme, la purée de potimarron.
  2. Éplucher et émincer les échalotes. Laver et émincer les champignons.
  3. Faire fondre, dans 1 càs d’huile les échalotes puis ajouter les champignons. Saler et les faire dorer pendant environ 10 à 15 mn. Toute l’eau doit s’être évaporée.
  4. Préchauffer le four à 180°C.
  5. Mélanger dans un bol la crème fraîche et le gruyère. Saler, poivrer et ajouter une pincée de noix muscade. Bien mélanger.
  6. Étaler les champignons sur la purée de potimarron et les recouvrir du mélange crème/gruyère.
  7. Enfourner aussitôt 15 à 20 mn. Le fromage doit être bien fondu et le dessus commencer à gratiner légèrement.
  8. Servir très chaud.


Parmentier de potimarron et champignons

Purée de chou-fleur et potimarron épicée pour Halloween



Allez, on continue la série de recettes d’automne… et d’Halloween ! L’orange est la couleur de cette fête, dont la vocation est de faire plaisir aux enfants : alors, pas de chichi, une recette haute en couleurs et en saveurs, qui se prépare rapidement et se déguste chaude, en entrée, alors que les jours se font de plus en plus courts et froids. Et si, en plus, on essayait de faire manger du chou-fleur aux enfants ? Prenons un beau potimarron, ne lésinons pas sur les épices : gingembre frais, curry, curcuma ; ajoutons de la crème de noix de coco, de l’ail et de l’échalotte, et nous avons une purée onctueuse, à servir seule ou accompagnée d’un boudin noir, comme sur la photo !

PURÉE DE CHOU-FLEUR ET DE POTIMARRON ÉPICÉE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

25 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 chou-fleur (+/- 1kg)
200 g de potimarron
100 ml de bouillon de légumes
1 gousse d’ail
1 échalote
1 morceau de gingembre frais
1 pincée de curcuma
1 pincée de curry
2 càs de crème de noix de coco
sel et poivre
huile d’olive

Les étapes

  1. Trier le chou-fleur et cuire les fleurettes ainsi que que le potimarron coupé en cubes (non pelé) à la vapeur (+/- 20 mn). La chair des légumes doit être tendre.
  2. Épluchez l’échalote, l’ail et le gingembre et les hacher. Les faire revenir dans 2 càs d’huile avec les épices sans oublier de poivrer généreusement (cela décuple les effets bénéfiques du curcuma !).
  3. Ajouter les légumes et couvrir du bouillon chaud. Bien mélanger.
  4. Verser dans un blender avec la crème de coco. Mixer. On doit obtenir une purée crémeuse.
  5. Goûter et si nécessaire, ajouter un peu de crème supplémentaire ou une pincée de sel. Parfois, l’ajout de sel n’est pas nécessaire si le bouillon est déjà bien salé.


Purée de chou-fleur et de potimarron aux épices

Flan aux courgettes, à la féta et à la menthe : fraîcheur sous le soleil exactement !




Je poursuis aujourd’hui ma série de recettes fraîches et faciles qui permettent de profiter des bons produits d’été. Des oignons blancs, des petites courgettes, de la feta (un fromage idéal pour une salade composée), des oeufs pour réaliser le flan, sans oublier de la menthe fraîche… et me voilà partie pour la préparation d’un flan léger que j’ai servi en entrée. Au rayon de mes idées pour accommoder les courgettes – l’un de mes légumes favoris ! -, voilà une nouvelle recette !

FLAN AUX COURGETTES, À LA FÉTA ET À LA MENTHE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

25 minutes

Temps de cuisson :

40 minutes

Pour 6 personnes

Ingrédients

2 oignons blancs

4 petites courgettes

3 oeufs

200 g de féta

1 bouquet de menthe

huile d’olive

sel et poivre

1 pointe de noix muscade

Les étapes

  1. Couper les oignons en lamelles et les faire revenir sans coloration dans 2 càs d’huile d’olive.
  2. Ajouter les courgettes coupées en dés. Les faire dorer sur toutes leurs faces, remuer de temps en temps et rajouter, au fur et à mesure, un filet d’eau. Au final, les courgettes doivent fondre mais il ne doit pas rester d’excédant d’eau. Saler,poivrer et râper une pincée de muscade.
  3. Préchauffer le four à 180°C.
  4. Hacher la menthe.
  5. Mixer les courgettes finement.
  6. Mélanger la crème de courgettes avec la menthe, la féta coupée en dés et les oeufs. Goûter pour rectifier éventuellement assaisonnement.
  7. Huiler généreusement un moule à baba anti-adhésif et verser la préparation.
  8. Enfourner +/- 40 mn. Vérifier la cuisson avec une pointe de couteau : c’est cuit quand elle ressort sèche.


Flan aux courgettes, à la féta et à la menthe

Une crème à la coriandre pour fêter la saison de la carotte




C’est la saison de la carotte ! Jusqu’à l’automne, on peut savourer ce légume au goût si savoureux : je m’amuse chaque jour à préparer des jus de carotte associée au fenouil, au gingembre,… Idéal pour faire aimer les légumes par les enfants et donner de la variété et de la fraîcheur à vos menus.

En dépit du temps capricieux, j’ai décidé de mettre le cap sur l’été et ses recettes : en cette saison, on cherche la simplicité, le truc vite fait et bon, et qui en plus tire profit des produits de saison. Aujourd’hui,j’ai préparé une crème de carottes, aux oignons, au céleri et à l’huile essentielle de coriandre : vous connaissez ma passion pour les huiles essentielles en cuisine, et j’y consacre une page spéciale qui contient de nombreux conseils d’utilisation. C’est que les huiles essentielles sont puissantes et doivent être utilisées avec soin si l’on veut en tirer tous les avantages…

Une recette facile et parfumée, comme on en demande en été !

CRÈME DE CAROTTES À LA CORIANDRE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

15 minutes

Temps de cuisson :

30 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

700 g de carottes

2 oignons

1 branche de céleri

1 grosse pincée de cristaux d’huile essentielle de coriandre (à défaut 2 càc de graines de coriandre moulues)

huile d’olive

sel et poivre

Les étapes

  1. Peler les oignons et les carottes. Emincer les oignons et les faire fondre dans 2 càs d’huile. saler. Couper les carottes en rondelles, la branche de céleri en morceaux et les ajouter aux oignons. Faire revenir les légumes quelques instants sans cesser de remuer et ajouter de l’eau jusqu’au niveau des légumes.
  2. Cuire à découvert +/- 30 mn. C’est cuit quand les carottes sont tendres.
  3. Mixer avec 1 càs d’huile, une pincée de sel et une grosse pincée de cristaux d’huile essentielle de coriandre (ou coriandre moulue). Goûter pour rectifier éventuellement l’assaisonnement.



Se déguste chaud ou glacé.

Crème de carottes à la coriandre

Asperges, oeuf, persil, beurre : les asperges à la flamande



Impossible de passer du temps en Belgique sans goûter aux asperges à la flamande qui sont à juste titre l’une des fiertés de la gastronomie belge. Cette recette arrive en bonne place des fleurons de la cuisine locale après les carbonnades (elles aussi flamandes), le lapin à la bière, la tarte au sucre, l’américain ou les boulets de Liège.

L’association du beurre et de l’oeuf avec les asperges remonterait au XVIè siècle, mais l’utilisation de l’oeuf dur écrasé serait finalement très récente. On la trouve dans un livre de cuisine « Le cuisinier » (1861) dans lequel l’auteur Philippe Cauderlier propose une recette d’asperges à la Gantoise qui est en tout point comparable à celle des asperges à la Flamande qui figure en cette saison au menu de tout restaurant qui se « tient ».

Comme nous sommes encore en pleine saison des asperges, j’ai voulu tester dans ma cuisine cette recette qui me semble encore être restée très familiale en Belgique. Mais si les ingrédients sont facilement accessibles (asperges blanches, beurre, persil et œufs), la façon de procéder diffère visiblement de cuisinier en cuisinière ! Par exemple, faut-il mélanger le beurre, le persil et les œufs durs écrasés et les présenter sous forme de sauce, ou faut-il les servir chacun présenté dans des récipients différents, chaque convive se servant alors (je suppose) à sa convenance… Que faire, quelle option choisir ? J’ai opté pour une voie médiane en séparant dans l’assiette les blancs des jaunes et du persil et en versant le beurre fondu tout autour… Le résultat fut un délice. Mais la pratique, l’expérience et les avis des connaisseurs de la recette (dans un restaurant ou à la maison) m’intéresse au plus haut point, car je suis prête à tester d’autres versions avec curiosité et gourmandise !

ASPERGES À LA FLAMANDE Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

10 minutes

Temps de cuisson :

10 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

2 bottes d’asperges blanches (500 g)

50 g de beurre

1 petite botte de persil

4 œufs durs

sel et poivre

1 pointe de muscade

Les étapes

  1. Trier, éplucher et cuire les asperges.
  2. Hacher le persil. Éplucher les oeufs durs. Séparer les jaunes des blancs et les émietter séparément à l’aide d’une fourchette.
  3. Faire fondre le beurre doucement. Ajouter une pointe de muscade et de poivre. Ôter la caséine (les flocons blancs qui apparaissent quand le beurre fond).
  4. Dresser les assiettes (chaudes de préférence) : déposer au centre le jaune et l’entourer du blanc d’oeuf et du persil. Couvrir ou verser à côté le beurre fondu.
  5. Servir aussitôt avec les asperges encore bien chaudes juste égouttées et séchées dans un linge.


Source : « La cuisine traditionnelle belge » par Marc Declerq (édictions Luc Pire) et la cuisine des Belges » de Dirk de Prins et de Nest Mertens (éditions du Chêne).

Asperges à la flamande