C’est tout simplement Trop bon !




Il y a des lieux dans Bruxelles où je me sens bien et où, je sais, dès la porte franchie, que je vais passer un bon moment. Trop bon en fait partie.

D’emblée, à l’image du logo rigolo, on est accueilli par de francs sourires qui chauffent le coeur, avant que de doux parfums épicés ne viennent nous chatouiller les narines -et c’est alors l’estomac qui se sent à son aise.

Le lieu est sobre et fonctionnel dans les tons de blanc et d’orange. Très vite, le regard est immanquablement attiré par un grand tableau sur lequel est inscrit à la craie le contenu de la formule du jour. Si elle reste immuable (soupe, jus frais, salade composée version carnée ou végétarienne, tartines et desserts), son contenu varie au quotidien au gré des saisons, des arrivages du jour et des envies et des goûts de la cuisinière en chef.

Trop bon

Ici, les ingrédients, la composition des menus, les modes de cuisson sont pensés et réfléchis pour nous nourrir le plus sainement possible et nous renforcer face au stress et aux pollutions en tous genres. Les produits, sélectionnés avec soin, sont locaux et de saison. Ils sont bio ou issus de la filière slow food. Les menus sont équilibrés et les modes de cuisson doux pour nous apporter le maximum de nutriments. Pour faire bref, on peut dire qu’ici l’on nous veut que du bien.

Mais bien que remarquable et fort louable, cette attention ne suffirait à attirer une clientèle fidèle et nombreuse (au passage, il est conseillé de réserver sa place). Bien au delà de la qualité nutritionnelle de la cuisine, ce sont de véritables gourmets avertis qui se pressent en ce lieu. En effet, on a également affaire à une école du goût et à une explosion de couleurs. Le jus frais du jour, généralement composé de fruits et légumes, est un pur nectar. Les assiettes sont de véritables compositions dans lesquelles sont joliment disposées céréales, compotes, purée et crudités. Une diversité de tons, de consistances, de textures, de saveurs qui s’offrent à nous et vers lesquels, on est impatient de partir à l’abordage… à l’aide de sa fourchette !
Trop bon

Bon, je vais finir par vous avouer un secret : l’assiette que l’on me présente correspond chaque fois exactement à l’assiette idéale que je me serais confectionnée si j’avais voulu, à la fois, me régaler et me faire du bien… Le hic est que, même en actionnant mon imagination la plus fertile, je suis sûre que je ne parviendrai jamais à autant de créativité ! La barre est trop haute : C’est beau et décidément TROPBON !

Les deux créatrices, instigatrices, co-actrices sont Catherine Piette et Christine Lefèbvre.
Catherine et Christine

On peut aussi s’approvisionner en plats cuisinés à manger au bureau ou rapporter chez soi.

Ce n’est pas tout : Trop bon fait aussi traiteur pour des événements privés, professionnels, réunions, salons, déjeuners d’affaires…

Mais encore : Trop bon propose des ateliers du soir ou du week-end : cours de cuisine santé, initiations aux huiles essentielles de la cosmétique à l’assiette… Personnellement je n’ai pas encore testé mais cela ne saurait tarder !

Commentaires

Laissez-moi un commentaire !