Risotto au pesto d’herbes et parfum d’orange d’Edda




Il y a quelque temps, notre fameuse Edda (Un déjeuner de soleil) a publié une recette de risotto au pesto d’herbe et orange qui m’a, dès le titre, éveillé les papilles ! J’ai pris soin de réunir les ingrédients et de suivre à la lettre le chemin des senteurs… Je m’explique : le risotto est un peu contraignant en ce sens que nous devons le surveiller pour ajouter au moment opportun la louchée de bouillon nécessaire mais il offre une contrepartie magique ! Celle de voir le grain de riz se nourrir et s’imbiber des saveurs que l’on ajoute au fur et à mesure. Bien entendu ce spectacle met en jeu l’odorat qui s’imprègne de la montée en puissance des parfums et, dans le cas présent, je peux vous assurer que vos narines sont à la fête. L’apothéose est, vous vous en seriez doutés, dans l’assiette, mais là je n’en dirais pas plus, espérant seulement vous avoir donné l’eau à la bouche !

Voici in extenso la recette d’Edda, j’avais simplement doublé les proportions et utilisé une orange sanguine.

RISOTTO AU PESTO D’HERBES ET AU PARFUM D’ORANGE D’EDDA Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

25 minutes

Temps de cuisson :

25 minutes

Pour 2 personnes

Ingrédients

160 g de riz à risotto (Carnaroli, Arborio ou Vialone nano)
500 ml environ de bouillon végétal chaud (même un peu moins)
une orange non traitée
50 g de parmesan râpé
20 g de citron confit en dés (sucré) (facultatif)
les feuilles d’une 1/2 botte de persil plat, 6 feuilles d’oseille, une botte de cerfeuil
1/2 verre de vin blanc sec
30 g de noix de cajou ou pignons
ail, huile d’olive vierge, sel et poivre du moulin

Les étapes

  1. Préparer le pesto en mixant par à coup 1/4 gousse d’ail avec 20/30 g d’huile d’olive, les herbes, les noix de cajou ou les pignons, du sel, 30 g de parmesan. Ajouter le jus d’une demi-orange et un peu d’eau froide. Ou bien utiliser un mortier (c’est mieux) en commençant par écraser par mouvements circulaires les parties sèches (ail, sel…) et les herbes, ajouter ensuite peu à peu l’huile et l’orange.
  2. Faire revenir dans une casserole 2 cs d’huile d’olive puis ajouter le riz. Mélanger. Dès que le riz devient translucide ajouter le vin blanc et laisser évaporer. Ajouter ensuite, au fur et à mesure, une louche après l’autre, le bouillon chaud. Ne pas en rajouter si la quantité précédente n’a pas été absorbée. Mélanger le riz par mouvements circulaires. Pendant ce temps, zester l’orange et couper à vif la moitié restante (c’est à dire en enlevant l’écorce et la partie blanche).
  3. 2-3 minutes avant la fin de la cuisson du riz (il faudra 17-18 min cela dépend aussi des marques), ajouter les zestes, le citron confit et 4 cs de pesto (le reste se conserve un jour couvert au frigo ou peut se congeler). Mélanger jusqu’à la fin de cuisson. Le riz doit être moelleux mais encore ferme à coeur. Faire la liaison avec 20 g de parmesan. Mélanger et laisser reposer 1 minute. Saler et poivrer. Servir chaud avec les morceaux d’oranges et quelques herbes.


Risotto au pesto d'herbes et parfum d'orange

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. Ah ces oranges me font rêver ! Oui tu as raison le risotto c’est magique dans tous les sens du termes.
    Merci beaucoup pour le clin d’oeil et belle semaine à toi !

  2. Ton risotto est très parfumé avec ce pesto d’herbes et les agrumes !!!!
    Une très bonne recette qui me plait !
    Très bonne après-midi en ce lundi,
    Bisous, Doria

  3. Coucou Françoise,
    Quel magnifique risotto, paré de belles couleurs et parfumé de saveurs délicates.
    Ton assiette est splendide et me séduit beaucoup.
    J’aime ce pesto d’herbes fraîches et de noix de cajou qui apporte du caractère à cette recette, complété par l’association subtile de l’orange et du citron confit.
    Je te souhaite une belle semaine ensoleillée,
    Je t’embrasse bien fort,
    Patricia

Laissez-moi un commentaire !