Cuillères pour un apéritif de Noël : crème de rutabaga parfumée à la truffe et filets croustillants de canard




Dans mon panier bio reçu cette semaine, un rutabaga… Les enfants n’en connaissent même pas le nom et pour cause, ce légume est classé dans la catégorie des « anciens » ou « oubliés ». En Europe, il reste encore de triste mémoire pour être resté l’une des seules denrées disponibles pendant la dernière guerre. Pour cette raison, ma grand-mère ou ma mère n’ont jamais osé l’introduire dans leur cuisine, son goût était synonyme de privations.

Il revient aujourd’hui et il est temps de se détacher du passé et de s’intéresser à ce légume racine dont la saveur prononcée rappelle celle du chou et du navet. Source de potassium, de vitamine C, de magnésium, d’acide folique et de phosphore, ce légume a des vertus digestives… Que demander de plus ? Rien sauf un peu d’imagination pour vite redorer son blason – d’ailleurs, nos cousins québécois l’adorent !

Aujourd’hui, je sens que Noël approche déjà à grands pas ! Je vous propose donc une cuisson à la vapeur pour le transformer en crème parfumée à l’huile et au sel à la truffe. Sur le dessus, quelques lamelles de filets de canard croustillantes. Le contraste onctuosité et douceur de la crème avec le croquant du canard fumé, est intéressant. Après, on a la liberté du choix de présentation : cuillères ou petites bouchées chics et originales en apéritif, ou verrines plus copieuses, en guise d’entrée de Noël. Je vous parlais de réhabilitation…

CUILLERES D’APERITIF A LA CRÈME DE RUTABAGA PARFUMÉE À LA TRUFFE ET AUX FILETS CROUSTILLANTS DE CANARD Imprimez cette recette !

Temps de préparation :

20 minutes

Temps de cuisson :

35 minutes

Pour 4 personnes

Ingrédients

400 g de chair de rutabaga
30 cl de lait d’amandes
2 càs de crème fraîche (facultatif, je n’en ai pas mis)
2 càs d’huile à la truffe
1 pincée de noix muscade
sel (parfumé à la truffe)
150 g environ de filets de canard fumé
poivre (moulin)

Les étapes

  1. Peler le rutabaga. Le couper en dés et le faire cuire à la vapeur 30 mn environ. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.
  2. Faire chauffer le lait.
  3. Dans un blender, verser le lait, l’huile, la crème (facultatif, pour ajouter un peu plus d’onctuosité et de douceur). Ajouter une pincée de sel parfumée à la truffe et une de noix muscade. Mixer. Conserver au chaud.
  4. Faire griller à la poêle à sec ou au four, en position grill, les filets de canard.

Dresser en cuillères apéritives, en petites bouchées ou en verrines. Donner un tour de moulin à poivre.

Cuillère apéritive de crème au rutabaga, truffe et filets de canard

Commentaires

  1. Familatifa

    Je n’ai jamais mangé ce légume mais souvent entendu parlé … pas facile d’en trouver déjà. Et tu le cuits seulement à la vapeur ou c’est comme une pomme de terre ???

  2. Doria

    Ces petites bouchées en cuillères, c’est très sympa et bien classe !
    C’est un début de repas bien prometteur !
    Très bonne journée en ce lundi,
    Bisous, Doria

  3. Coucou Françoise,
    Grace à une amie qui m’a envoyé un sachet de graines, j’en ai planté cet été et ça m’a fait une jolie production, que j’ai précuite et congelée. J’ai donc de la rutabaga dans mon congélo et j’aime beaucoup tes petites cuillères apéritives, la nappe qui appelle Noël de ses voeux. Recette raffinée comme toujours chez toi. Ou avec qq ingrédients de çi de là tu brosses une entrée festive très chouette.
    Biz bien cordiale
    PS : merci pour tes coms et l’extrême gentillesse-chaleur des derniers qui ne m’ont pas laissé insensibles. 

  4. Bonjour Françoise,
    Au Québec, le rutabaga n’a jamais été oublié et remplace le rabiole qu’on consomme beaucoups moins. On l’apprête surtout dans les ragoûts de boeu,f aux côtés des carottes et des oignons. Ta proposition d’aujourd’hui le sublime vraiment en le combinant à l’huile de truffes et au canard! Délicieux!
    Bises,
    Lou
    P.-S. : Jolie nappe! 

  5. Latelierdeboljo

    hé ho j’te rappelle qu’on n’a pas encore passé Halloween, tu veux nous faire vieillir trop vite ? On va attendre encore un peu pour Noël mais je note la recette et tu me fais penser que je n’ai plus d’huile à la truffe. Bah oui, ça j’en trouve, au prix de la truffe mais je sais qu’il y en a. On se retrouve demain pour les oeufs de Pâques ? (I’m joke, of course !) Amitiés, Boljo

Laissez-moi un commentaire !