Le restaurant d’Alexandre Dionisio: une marche ratée, qu’importe une étoile est née !


On peut rater d’une marche le podium de la victoire et le lendemain décrocher une étoile. Voici résumé en une phrase le chemin fulgurant d’Alexandre Dionisio, recalé en demi-finale de l’émission Top chef et qui s’est retrouvé six mois après au firmament avec dans son escarcelle sa première étoile au guide Michelin.

Cette ascension « météoritique » a de quoi attiser la curiosité, et vous comprendrez pourquoi j’ai voulu découvrir la cuisine du représentant belge à la fameuse émission de TF1, qualifié de « dur à cuire » pour son caractère bien trempé.

L’émission à peine terminée, le voilà acquéreur d’un restaurant au 164 rue du midi en plein coeur de Bruxelles. Les critiques, les moqueurs, les gens « mal intentionnés » attendaient au tournant le « belliqueux ». Ils en furent pour leur frais car le jeune Chef sut immédiatement et de main de maître prendre les rênes de sa petite entreprise et affirmer sa personnalité. Son travail acharné et sa détermination furent couronnés en seulement 6 mois par une première étoile au Guide Michelin Belgique-Luxembourg 2011.

Passé la porte d’entrée, se dévoile une salle aux dimensions modestes et au décor zen. À l’heure du déjeuner (l’heure de table comme on dit communément en Belgique), heure de ma visite, les petites tables carrées d’un blanc immaculé, étaient toutes pleines. D’emblée l’accueil fut efficace et chaleureux.

Une rafale de mises en bouches toutes plus succulentes les unes que les autres, nous a aiguisé l’appétit :  espuma d’artichauts, émulsion à la truffe, artichaut fondant et croustillant au parmesan, suivi de grisini à la mayonnaise d’anchois et d’un carpaccio de noix de St Jacques aux oranges confites.

En entrée, mon choix s’est porté sur un velouté mousseux de chou fleur aux anguilles fumées. Quelques petits lardons très finement émincés apportaient une note croquante à la douceur crémeuse du velouté. L’agneau de Sisteron parfaitement fondant, entouré d’une farandole de petits légumes dans tous leurs états, est venu parachever avec délicatesse  mon déjeuner.

Mon « vis-à-vis » s’est régalé, en entrée, de joues de boeuf à la truffe à la fois moelleuses et croustillantes. S’en est suivi un filet pur, tendre à souhait, également accompagné d’une ribambelle de petits légumes apprêtés avec soin et saveur.

Verdict : Régal des pupilles et des papilles grâce à la mise en valeur de produits de première qualité (leur permettant de dégager le meilleur d’eux même) avec aussi une touche d’originalité et d’inventivité révélatrice d’un chef promis à un avenir … brillant. C’est en tout cas ce que je lui souhaite !

Nous avons payé environ 60 euros par personne, sans les vins, pour ce déjeuner à la carte.

Alexandre restaurant

Rue du Midi, 164
Bruxelles,
1000

+32 (0)2 502 40 55

[email protected]

Heures d’ouverture :
Ouvert de 12h à 14h et de 19h à 22h.
Fermé le samedi, le dimanche et le lundi.


Cuisine française

Prix : Menu à 25€ le midi
Restaurant Alexandre, Bruxelles

Vous voulez laisser un commentaire, poser une question ?

  1. Latelierdeboljo

    J’adore ton titre, et aussi le parcours de ce chef faisant un pied de nez au diktat télévisuel (je ne connais pas l’émission mais j’imagine que c’est la télé réalité côté cuisine des chefs). Je pense que j’aimerais aussi sa cuisine, ce que tu en décris étant très alléchant. J’ai une petite inquiétude en ce qui concerne la quantité, parce que question St Jacques, c’est portion congrue. A moins, si j’ai bien compris que la quantité de plats compense les petites bouchées servies. En tout cas, tu m’as donné envie, alors on dit bière pour l’apéro et on boit quoi pour accompagner ce délicieux diner ?
    Bises, Boljo

    • Je te rassure les coquilles ce n’était qu’un parmi les nombreux amuses bouches… Pour accompagner ce délicieux dîner, on avisera ensemble, je suis qu’on va se mettre d’accord facilement ! Françoise

  2. J’avais beaucoup apprécié Alexandre l’an dernier dans l’émission Top Chef. C’était mon « chouchou »; j’avais été séduite par son talent.
    C’est bien dommage que son restaurant soit fermé le samedi et dimanche, car nous serions bien montés pour déguster quelques créations de ce chef talentueux.
    Cette année je suis très déçue par l’émission qui est bien loin du niveau des candidats de l’an dernier et les thèmes de l’émission sont lamentables.
    Bises,
    Patricia

Laissez-moi un commentaire !